carrefour

carrefour [ karfur ] n. m.
• v. 1120; bas lat. quadrifurcum « à quatre fourches »
1Endroit où se croisent plusieurs voies. bifurcation, croisée (des chemins), croisement, embranchement, étoile, fourche, intersection, patte-d'oie, rond-point; échangeur. Les carrefours d'une ville, d'une forêt. Tournez à droite au prochain carrefour. « Il aborde avec prudence les carrefours dangereux » (Romains).
2Fig. Conjoncture où l'on doit choisir entre diverses voies. Parvenir, se trouver à un carrefour. Se situer au carrefour de plusieurs tendances. Croisement d'influences. Un carrefour d'idées. Par appos. Sciences carrefours, qui se trouvent à l'intersection de plusieurs disciplines. ⇒ pluridisciplinaire. Spécialt Réunion, rencontre en vue d'une confrontation d'idées. atelier, colloque, congrès, forum, séminaire, symposium.

carrefour nom masculin (bas latin quadrifurcus, du latin classique quattuor, quatre, et furca, fourche) Lieu où se croisent plusieurs rues ou plusieurs routes, généralement aménagé en vue d'éviter les risques de collision, et parfois d'améliorer le débit. Situation, circonstance où se présentent plusieurs possibilités entre lesquelles on doit choisir : L'entreprise est maintenant à un carrefour. Point de rencontre d'idées, de cultures, de doctrines diverses : Revue qui veut être un carrefour d'opinions. Rencontre organisée en vue d'une discussion ; séminaire, symposium. ● carrefour (expressions) nom masculin (bas latin quadrifurcus, du latin classique quattuor, quatre, et furca, fourche) Carrefour giratoire, carrefour dans lequel la circulation s'établit par giration à sens unique autour d'un terre-plein central. ● carrefour (synonymes) nom masculin (bas latin quadrifurcus, du latin classique quattuor, quatre, et furca, fourche) Lieu où se croisent plusieurs rues ou plusieurs routes, généralement...
Synonymes :
- croisée
- étoile

carrefour
n. m.
d1./d Endroit où se croisent plusieurs routes, plusieurs chemins, plusieurs rues.
d2./d Fig. Point de rencontre. Le carrefour de deux civilisations.
|| Moment où doit s'effectuer un choix important. Se trouver au carrefour de sa vie.
|| Réunion organisée en vue d'un échange d'opinions.

⇒CARREFOUR, subst. masc.
A.— [Le carrefour est un nœud de communication ds l'espace habité]
1.— a) Lieu relativement large (par opposition au simple croisement) où se rencontrent plusieurs routes, chemins ou rues venant de directions contraires. Arriver à un carrefour; poteau indicateur de carrefour; planter des croix dans les carrefours (Ac.) :
1. Il y a, au sommet le plus élevé et le plus habituellement solitaire du parc de Saint-Cloud, (...), un carrefour composé du croisement de trois longues allées. Là, ces allées se rencontrent et forment en se rencontrant une large pelouse vide.
LAMARTINE, Raphaël, 1849, p. 291.
P. plaisant. Une hirondelle de carrefour. Un gendarme (cf. P. VIALAR, La Mort est un commencement, Les Morts vivants, 1947, p. 174).
MINES. Lieu où se croisent des galeries souterraines (cf. NOËL 1968).
b) P. anal.
[En parlant du corps hum.] Il avait au coin de l'œil un carrefour de rides (HUGO, Les Travailleurs de la mer, 1866, p. 98).
ANAT. Point d'intersection de plusieurs veines, nerfs... Un carrefour veineux (G. GÉRARD, Manuel d'anat. hum., 1912, p. 233).
2. P. ext. [Dans une localité] Lieu assez large où aboutissent diverses rues et où se croisent beaucoup de gens; voie publique :
2. On disait partout, jusque dans les tavernes et les carrefours, qu'ils [le Duc d'Orléans et la Reine] ne se souciaient de rien que d'arracher l'argent au peuple, ...
BARANTE, Hist. des ducs de Bourgogne, t. 2, 1824, p. 354.
Péjoratif :
3. La République les [l'Église et la Monarchie] a vaincues par ses promesses de liberté, par ses prétentions, clamées à tous les carrefours, d'installer la justice dans le monde.
CLEMENCEAU, Vers la réparation, 1899, p. 32.
Loc. péj. Musicien, chantre de carrefour (Lar. 19e). Muse des carrefours. Poésie populaire. Langage, injures de carrefour. Paroles, injures grossières (cf. Ac. 1878-1932). Tes braillards de place publique et tes harangueurs de carrefour (RENAN, Drames philos., 1888, p. 596).
Vénus des carrefours. Prostituée. P. métaph. Moins que jamais, il sera la vénus des carrefours. Et c'est tant mieux pour les cœurs à qui il se rendra sensible (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 130).
B.— P. compar. ou métaph. Point de rencontre d'éléments divers ou opposés.
1. [La métaph. porte sur ce qui se rencontre dans un point de l'espace habité] L'Égypte seule, grâce à sa position entre l'Afrique et l'Asie, la Méditerranée et la Mer Rouge, est un carrefour d'espèce humaine (VIDAL DE LA BLACHE, Principes de géogr. hum., 1921, p. 54) :
4. À la vue des tombes innombrables (...) le lettré médita sur la destinée des hommes : — Hélas! se dit-il, voici le carrefour où aboutissent tous les chemins de la vie.
A. FRANCE, La Vie littér., t. 3, 1891, p. 87.
2. [La métaph. porte à la fois sur le lieu et ce qui s'y rencontre] L'université carrefour de nombreuses disciplines.
[En parlant d'un lieu quelconque] Une bibliothèque, c'est le carrefour de tous les rêves de l'humanité (GREEN, Journal, 1941, p. 145).
[En parlant de pers.] Des esprits carrefours, tout à la fois athées et religieux (BARRÈS, Le Voyage de Sparte, 1906, p. 6). Il est [Barrès] une sorte de carrefour où se croisent et se combinent les influences de Renan, de Taine, de Stendhal, de Gœthe (LÉAUTAUD, Journal littér., t. 1, 1893-1906, p. 31).
[En parlant d'un moment de la vie où l'on doit choisir entre diverses voies, p. réf., notamment, au jeune Hercule placé au carrefour de la vertu et du vice] Il [l'esprit] va remontant dans les souvenirs, s'arrêtant aux carrefours et aux embranchements (FLAUBERT, Correspondance, 1851, p. 285) :
5. Les prédestinations (...) ont des impasses, des cœcums, des tournants obscurs, des carrefours inquiétants offrant plusieurs voies. Jean Valjean faisait halte en ce moment au plus périlleux de ces carrefours. Il était parvenu au suprême croisement du bien et du mal. Il avait cette ténébreuse intersection sous les yeux. Cette fois encore, (...), deux routes s'ouvraient devant lui; l'une tentante, l'autre effrayante. Laquelle prendre?
HUGO, Les Misérables, t. 2, 1862, p. 651.
Être à un carrefour. Être acculé à une option importante.
3. Néol. [À l'intérieur d'un grand rassemblement ou de manière indépendante] Rencontre d'un nombre réduit de personnes, en vue d'un échange d'informations et d'idées sur un thème donné; lieu d'une telle rencontre; personnes participant à une telle rencontre. Un carrefour sur la réforme de l'Université a eu lieu à M. (M., 16 sept. 1968 ds GILB. 1971).
[P. oppos. à des réunions plus réduites] Le carrefour éclate : huit ateliers attaquent simultanément le sujet (Le Congrès M.C.C. (9, 10, 11 nov. 1974), janv.-févr. 1975, n° 63/64).
Carrefour linguistique. Dans une grande rencontre internationale, réunion entre gens d'une même langue (Vie lang., p. 240).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. ca 1110 quarefoz « endroit où se croisent plusieurs chemins » (Gormont et Isambart, éd. Bayot, 629 : Au quarefoz de treis chemins); XIIIe s. carrefour (Ménestrel Reims, éd. N. de Wailly, 198 ds T.-L.); 1835 fig. le carrefour de la vie (BALZAC, Le Père Goriot, p. 123); 2. p. ext. 1663 « voie publique » (MOL., Éc. des femmes, I, 1 ds LITTRÉ : Et s'il faut que sur vous on ait la moindre prise, Gare qu'aux carrefours on ne vous tympanise); 1812, 29 août chansonniers de carrefour (JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 2, p. 291); 3. p. anal. « lieu de rencontre d'idées, de sentiments, de personnes, etc. » a) 1849 carrefour de l'âme (FLAUBERT, La Tentation de St Antoine, p. 352); b) 1921 carrefour d'espèce humaine supra. Du bas lat. quadrifurcus, littéralement « qui a quatre fourches » (ds FORC.) postérieurement substantivé au sens de « lieu où se croisent quatre chemins »; cf. carrouge issu du lat. class. . Fréq. abs. littér. : 891. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 822, b) 1 325; XXe s. : a) 1 505, b) 1 471. Bbg. BERNELLE (A.). Quatre. Vie Lang. 1961, p. 250. — DELMOND (P.). Rues, boulevards, avenues ... Distinguons! Vie Lang. 1969, p. 547. — ROMMEL (A.). Die Entstehung des klassischen französischen Gartens im Spiegel der Sprache. Berlin, 1954, t. 22, 30, 38.

carrefour [kaʀfuʀ] n. m.
ÉTYM. V. 1120; du bas lat. quadrifurcum « à quatre fourches ».
1 Endroit où se croisent plusieurs rues, voies ou chemins. Bifurcation, croisée (des chemins), croisement, embranchement, étoile, fourche, patte (d'oie), rond-point. || Les carrefours d'une forêt, d'une ville. || Attroupements obstruant un carrefour. || Borne, plaque indicatrice d'un carrefour. || Carrefour routier à niveaux séparés. Échangeur.
1 Le notaire qui loge au coin du carrefour.
Molière, l'École des femmes, III, 1.
2 Un fol allait criant par tous les carrefours
Qu'il vendait la sagesse (…)
La Fontaine, Fables, IX, 8.
3 Il y avait de grands calvaires plantés aux carrefours des chemins.
Loti, Pêcheur d'Islande, II, III, p. 83.
4 Il aborde avec prudence les carrefours dangereux. Sa mère lui a recommandé de prendre garde aux voitures.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, XVIII, p. 182.
Fig. Croisement.
5 Il avait au coin de l'œil un carrefour de rides où toutes sortes de pensées obscures se donnaient rendez-vous.
Hugo, les Travailleurs de la mer, I, III, 3.
Vx. La voie publique.Manières, langage de carrefour : manières, langage grossiers, vulgaires. Trivial. || Injures de carrefour.Vénus des carrefours : prostituée.
2 Conjoncture où l'on doit choisir entre diverses voies (dans quelques expressions). || Parvenir, se trouver à un carrefour. || Se situer au carrefour de plusieurs tendances.
6 Les femmes se tiennent aussi longtemps qu'elles le veulent dans cette position équivoque, comme dans un carrefour qui mène également au respect, à l'indifférence, à l'étonnement ou à la passion.
Balzac, in Pierre Larousse.
Lieu de rencontre où sont confrontées des civilisations, des cultures différentes.
7 J'imagine que la société ne doit pas vous manquer. La Suisse, à cette époque de l'année, est un carrefour.
J.-R. Bloch, in Deux hommes se rencontrent, p. 124.
Lieu où l'on confronte des idées, des théories. || « Un carrefour de l'intelligence » (Duhamel).(Abstrait). || Ce domaine de recherches est un carrefour.Loc. || Science carrefour : science qui se trouve à l'intersection de plusieurs disciplines. || Discipline carrefour.
Spécialt. Réunion, rencontre en vue d'une confrontation d'idées. Symposium, table (ronde). || « Un carrefour sur la réforme de l'Université a eu lieu à M. » (le Monde, 16 sept. 1968).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Carrefour — Saltar a navegación, búsqueda Carrefour Tipo Sociedad Anónima Fundación 1963 …   Wikipedia Español

  • Carrefour — SA Тип П …   Википедия

  • carrefour — CARREFOUR. sub. mas. L endroit auquel se croisent deux ou plusieurs chemins à la campagne, ou plusieurs rues dans les villes, bourgs et villages. Planter des Croix dans les carrefours. Le peuple assemblé dans le carrefour. Publier à son de trompe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Carrefour — (franz., spr. karr fūr, v. lat. quadrifurcum, »viergabelig«), Kreuzweg; Straßenecke …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Carrefour — (frz. Carrfuhr), Kreuzweg, Scheideweg, Straßenecke …   Herders Conversations-Lexikon

  • Carrefour — S.A. es un grupo francés especializado en la gran distribución. En 2004, el grupo posee 10.000 almacenes en 30 países y tiene 400.000 empleados. Su volumen de negocios en 2002 fue de 86.000 millones de euros y se distribuyó del siguiente modo: un …   Enciclopedia Universal

  • Carrefour S. A. — Carrefour S. A.   [kar fuːr ], weltweit tätiges französisches Handelsunternehmen, gegründet 1963; Sitz: Paris; fusionierte im Januar 2000 mit der Promodès S. A. (gegründet 1961) zu einem der größten Einzelhandelskonzerne der Welt (Pro forma… …   Universal-Lexikon

  • carrefour — late 15c., place where four ways meet, from O.Fr. carrefor (13c., quarrefour), from L. quadrifurcus four forked, from quatuor four + furca fork. Formerly quite naturalized, but now treated only as French [OED]. Anglicized as carfax, from M.E.… …   Etymology dictionary

  • carrefour — Carrefour, Cerchez Quarrefour …   Thresor de la langue françoyse

  • carrefour — [kar′ə foor΄, kar΄ə foor′] n. [altered (infl. by Fr) < LME quarefour < MFr quarrefour < VL * quadrifurcum, orig. neut. of * quadrifurcus, lit., four forked, hence, where four roads meet < L quadri (see QUADRI ) + furca, FORK] 1. a… …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.